Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Tourisme à la hausse dans la MRC de L'Islet

En hausse depuis quatre ans, le tourisme dans la MRC de L'Islet a continué sur sa lancée à l'été 2017.


Au chapitre de l'hébergement, on constate une augmentation moyenne de 11% en juin, juillet et août. Selon un sondage mené par Tourisme Chaudière-Appalaches (TCA), 65% des répondants de la MRC de L'Islet signalent une hausse. Et si le Bureau d'information touristique (BIT) de Saint-Jean-Port-Joli a accueilli le même nombre de visiteurs que l'an dernier, environ 14 000, l'embauche de M. Jocelyn Caron comme agent volant a permis de rencontrer 1 300 personnes sur le terrain. À cela s'ajoute une entente avec le Musée maritime du Québec à L'Islet et la Seigneurie des Aulnaies qui posent des actes touristiques, comme le fait le BIT, mais qu'on ne comptabilise pas encore.

(Michel Chassé,  journal L'Oie Blanche)

Livrant ces données lors d'un colloque qui avait lieu jeudi 30 novembre à Saint-Pamphile, MM. Michel Chamard et Jean St-Pierre, respectivement président et directeur général de l'Office du tourisme de la MRC de L'Islet, ont insisté sur la promotion. 

S'inscrivant dans la nouvelle stratégie de TCA qui privilégie les capsules vidéo mettant en vedette un ambassadeur de sa région, trois représentent directement la MRC de l'Islet. La première traite du monde marin avec Alain Frank, du Musée maritime. Dans la deuxième, Marie-Claude Gamache fait l'éloge de Saint-Jean-Port-Joli. Dans la troisième, Nancy Lemieux, de l'Auberge des Glacis, parle du terroir.

Pour l'ensemble de Chaudière-Appalaches, les capsules ont totalisé 660 000 visites de qualité (durée minimale de 1 minute 20 secondes). À elles seules, les vidéos de la MRC de L'Islet en comptent 161 000 (presque 25%), soit 59 000 pour le musée, 58 000 pour Saint-Jean-Port-Joli et 44 000 pour le terroir.

L'Office veut aussi intégrer le nouveau site Internet de TCA: «Cette nouvelle plate-forme favorise la création de contenus. C'est un défi pour nous d'y adhérer, car il faut trouver l'argent nécessaire. Mais nous allons tenter d'y parvenir» explique M. St-Pierre.

Bénéficiant d'une subvention de 30 000$ du Fonds de développement du territoire géré par la MRC, l'Office veut mener à terme l'installation d'un panneau numérique géant de 24 pieds par 12 le long de l'autoroute 20, dans le secteur de L'Islet: «Ce panneau pourra tout aussi bien servir aux intervenants touristiques qu'aux industries qui cherchent des travailleurs. L'objectif consiste à rendre la MRC plus attractive» précise M. St-Pierre.

Misant toujours sur le tourisme créatif à Saint-Jean-Port-Joli, l'Office a confié ce dossier à la Maison MÉLOÉ pour les trois prochaines années. La mise en valeur de la restauration sur le littoral figure aussi parmi les initiatives à développer.

Au sud

Dans le sud du comté, l'Office lancera sous peu une campagne pour vendre ses pistes de motoneiges. L'essor du VTT fait aussi partie de ses priorités avec la création de cinq circuits et la mise au point d'une application sur cellulaire qui donne une panoplie d'informations utiles aux adeptes de ce loisir: «Ces mesures visent à garder les gens chez nous plus d'une journée» ajoute M. St-Pierre.

Toujours dans le sud, l'Office se réjouit du succès du Festival du Bûcheux de Saint-Pamphile et souhaite qu'il prenne encore de l'ampleur afin que son rôle d'ambassadeur de la région devienne de plus en plus important.

Sur la photo - MM. Jean St-Pierre (à gauche) et Michel Chamard, respectivement directeur général et président de l'Office du tourisme de la MRC de L'Islet. Après quatre ans d'une hausse continue, M. St-Pierre estime que le tourisme est en santé sur le territoire: «Avec les moyens que nous avons, nous faisons beaucoup» affirme-t-il. (crédit Michel Chassé)



Toutes les actualités & reportages