Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Un autre DOLAN à votre cinéma

«Ce film remue les tripes autant que s'impose la mise en scène très métrisée de Xavier Dolan»

Voici une critique trouvé sur allociné:
Je n'aime pas être manipulé au cinéma par un réalisateur trop malin, qui joue de tous ses effets de style pour provoquer en moi des émotions exagérées, voire fausses, souvent au détriment de la construction de personnages cohérents ou d'une histoire crédible. Tous ces défauts - et d'autres encore (une certaine prétention auteuriste, une exagération inutile dans le jeu des acteurs poussés à la sur-interprétation permanente) - clairement présents dans "Juste la Fin du Monde" ne m'ont pourtant pas empêché de décoller émotionnellement à plusieurs reprises : j'ai commencé le film en larmes (au bout de 45 secondes maximum) tant Ulliel m'a immédiatement bouleversé avec son jeu douloureusement léger, j'ai tremblé avec cette belle-sœur dépassée par les vagues de rage confuse qui déferlent autour d'elle (Marion Cotillard qui n'a jamais été aussi touchante), j'ai frémi de rage - littéralement asphyxié - dans la voiture avec ces deux frères qui ne supportaient pas d'être ensemble et de se dire qu'ils s'aimaient, j'ai pleuré à nouveau à la fin du film avec cet abruti absurdement blessé que Cassel incarne puissamment, comme malgré lui, presque en dépit de ses habituels tics insupportables. Xavier Dolan m'a laissé épuisé, ébloui, dans mon siège de cinéma d'une salle de province, où j'ai vécu les émotions les plus intenses de cette année 2016 : son film est à proprement parler "inacceptable", pour peu qu'on ait un minimum de "culture cinématographique", et il a pourtant été une fête - laide, éprouvante, mais une fête - indiscutable pour moi, ce soir. Je n'aime pas les réalisateurs manipulateurs, mais j'adore Von Trier, Haneke... et Dolan. Je dois être un peu con, finalement.

AUSSI :

Vous cherchez un cadeau de Noël abordable, passez voir les œuvres de Madame Lauraine Picard dans le Grand Foyer, vous serez vraiment surpris par la beauté des tableaux et par les prix abordables. 

Un tableau de Lauraine Picard

Toutes les actualités & reportages