Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Création d'une œuvre d'art collective

L'AUBERGE DES GLACIS VEUT AMASSER 10 000 BOUCHONS D'ICI UN MOIS !

L'Auberge des Glacis demande l'aide de la population pour lui donner un coup de pouce afin de développer un projet original : créer un arbre à bouchons! Ce projet sera chapeauté par l'artiste Marie-Claude Hains, qui a accepté avec enthousiasme de relever ce défi unique et de réaliser la base de cette œuvre d'art participative.
Des bouchons de liège seront utilisés comme principaux matériaux de l'œuvre. Cette idée allait de soi, comme l'explique l'aubergiste André Anglehart, un passionné de vin : «  Nous ne savons plus quoi faire avec nos bouchons, ni où les mettre. Nous trouvons inconcevable de les jeter et j'imagine que c'est sûrement le cas pour plusieurs personnes! » 

Une structure permanente sera érigée sur le terrain de l'Auberge, en harmonie avec la nature. Une fois que l'artiste Marie-Claude Hains aura complété cette installation, les gens auront la chance de participer eux aussi à l'évolution de cette œuvre d'art. Une boîte créative sera confiée aux artistes de passage, de façon à ce qu'ils aient tout en main pour ajouter leur petite touche personnelle. Ce sera une œuvre étonnante puisqu'elle sera en perpétuel changement! Il y aura des outils accessibles à n'importe quel artiste en herbe pour l'initier facilement et à l'intégrer à ce projet collectif.
Une pierre à la fois
L'aubergiste Nancy Lemieux mijote cette idée depuis plusieurs années, mais n'arrivait pas à trouver la bonne façon de la mettre en place: « Nous avons un terrain de 5 hectares avec un potentiel énorme pour y développer des projets, mais pas à n'importe quel prix !  Il faut surtout conserver la beauté de notre magnifique domaine! Déjà, cet automne, nous avons remarqué que plusieurs inukshuks avaient été érigés près de l'ancien barrage du moulin sans que nous ayons eu à faire quoi que ce soit. Ce sont les clients qui les ont construits tranquillement, une pierre à la fois, sans aucune concertation ! Tout cela s'est fait de façon naturelle durant l'été. » 

 

Depuis qu'ils ont fait l'acquisition de l'établissement, en 2006, les deux anciens journalistes ont fait leur marque avec la créativité. « Notre plus grand artiste, c'est d'abord le Chef Olivier! Dès le départ, il a su marier les produits d'ici pour créer chaque jour de succulents festins pour les yeux… et le ventre! », souligne Nancy. Au fil des ans, les aubergistes ont ajouté des couleurs à leur palette artistique, avec des sculptures, un sentier de bornes historiques et un circuit d'interprétation de la flore. Le Pollux band, le groupe de musiciens de l'Auberge, représente aussi un volet important de cette philosophie créative, tout comme les différents soupers thématiques. À l'aube de leur 10ième saison estivale, les aubergistes ont réalisé qu'au fil des ans, ils avaient posé toutes les assises d'une nouvelle orientation et ont enfin réussi à l'organiser et à la nommer : devenir une auberge créative! 
Une auberge créative
Tout d'abord, l'Arbre à bouchons sera dévoilé en juin et, dès lors, les  visiteurs pourront se lancer dans l'aventure et laisser aller leur imagination! De plus, le jardin zen d'inspiration japonaise qui est déjà en place sera réaménagé, de façon à lui redonner ses lettres de noblesse : cet espace sera utilisé à sa juste valeur, soit en permettant aux gens de s'y ressourcer, en râtelant, traçant et redirigeant les lignes sillonnées dans le gravier selon leur goût du jour.

Et ce n'est que le début puisque d'autres idées mijotent toujours à l'Auberge des Glacis. Cette nouvelle orientation cadre d'ailleurs avec la municipalité de St-Jean-Port-Joli, qui vient d'adhérer au Réseau international de tourisme créatif, Creative Tourism Network basé à Barcelone, devenant ainsi le premier Village créatif du Canada. 
Toutes les actualités & reportages