Reportages & articles

Vous êtes ici

      • Co-création du Prix de la relève en sculpture sur bois de Saint-Jean-Port-Joli

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Co-création du Prix de la relève en sculpture sur bois de Saint-Jean-Port-Joli

La Maison des métiers d'art de Québec (MMAQ) La Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli et la municipalité de Saint-Jean-Port-Joli s'unissent pour créer le PRIX DE LA RELÈVE EN SCULPTURE SUR BOIS DE SAINT-JEAN-PORT-JOLI.

Afin d'encourager la relève professionnelle en sculpture et notamment celle qui utilise des techniques issues
de la sculpture traditionnelle, « ce prix se veut une vitrine pour souligner l'importance de la sculpture sur bois
à Saint-Jean-Port-Joli et attirer une relève à s'établir dans la capitale de la sculpture» explique le maire
Jean-Pierre Dubé.
Cette entente s'inscrit dans une volonté mutuelle de collaboration pour les années à venir.
Les critères de sélection sont les suivants: tout artisan mettant en valeur le bois d'oeuvre ou ses dérivés de près
ou de loin ou tout artisan touchant un métier d'art. Aussi, l'artisan doit intégrer un côté écologique à sa production.
MATHILDE LEVEAU, UNE CRÉATRICE À SURVEILLER
À la suite d'un appel de candidatures lancé à la Maison des métiers d'art de Québec auprès des étudiants
finissants en Techniques de métiers d'art du Cégep Limoilou, option sculpture, MATHILDE LEVEAU a été choisie
par un jury pour réaliser une sculpture en taille directe sur bille de pin lors de l'événement festif qui aura lieu
du 24 au 27 juillet prochain au bord du fleuve et au coeur du village de Saint-Jean-Port-Joli.
Le projet retenu consiste à sculpter une forme figurative qui s'inspire de l'anatomie humaine. « L'anatomie
humaine et le corps dans la mort sont l'essence de mon travail. Il s'agit d'explorer le squelette, les écorchés, la
façon dont le corps se fait et se défait. C'est la recherche de ce qui n'est pas visible de notre corps, mais surtout
de ce qu'on ne veut pas en voir », explique l'artisane créatrice.
Finissante de la cohorte 2014, Mathilde Leveau a remporté aussi lors du vernissage de l'exposition des finissants
à la galerie MATERIA du 30 mai dernier, les prix des partenaires Mur Insolite, Atelier du bronze d'Inverness,
Tomber dans l'oeil, de L'oeil de poisson ainsi que le prix entrepreneur sculpteur pour son oeuvre qui reflète ses
recherches et sa démarche artistique.
BOIS D'OEUVRE, UN RENDEZ-VOUS AU COEUR DE L'OUVRAGE
La Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli se déroulera du 24 au 27 juillet 2014. Sous la direction
artistique de NICOLAS MAVRIKAKIS (critique d'art, journal Le Devoir) et de MICHEL SAULNIER
(artiste-sculpteur de Saint-Jean-Port-Joli), la programmation se déclinera sur le thème « Bois d'oeuvre : un
rendez-vous au coeur de l'ouvrage ».
En plus des 7 artistes de la région jumelés à des artistes de Montréal et Toronto le temps d'une co-création,
notons l'exposition Mémoires avec Luc Leclerc, batelier miniaturiste, Etienne Guay, forgeron d'art, Alain
Cadieux, écosculpteur et Mavrikakis/Yvan B. De plus, pour une 2e année, la conférence déambulatoire du
sociologue de l'art et grand raconteur Guy Sioui Durand remontera le temps et le fil rouge de la sculpture à
Saint-Jean-Port-Joli.

Sur la photo :

Dans l'ordre habituel, la directrice générale de la Maison des métiers d'arts de Québec, Madame Louise Sanfaçon, Mathilde Leveau finissante en technique de métiers d'arts option sculpture et François Garon président de la Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli, lors du vernissage de l'exposition des finissants de MMAQ le 30 mai dernier. 

Toutes les actualités & reportages